J'ai le plaisir de vous annoncer ma certification en tant qu' Expert en conseil patrimonial (Diplôme RNCP niv7 de l'Aurep, école de référence en gestion de patrimoine)

Homepage app widget

Bien être

9 moyens de réduire la pollution numérique dans votre entreprise

Temps de lecture estimé : 4 minute(s)

2.5% de l’empreinte carbone de France est liée au numérique selon l’ADEME, l’Agence de la Transition Écologique. Bien qu’immatérielle, cette pollution liée à l’usage d’outils high-tech est bien réelle ! Que concerne-t-elle ? Comment la diminuer au sein de votre entreprise ? Voici nos conseils !

 

les chiffres qui interpellent (Données de l’ADEME – Avril 2022)

62.5 

millions de tonnes de ressources sont utilisées par an pour produire et utiliser les équipements numériques.

20 

millions de tonnes de déchets sont produits par an sur l’ensemble du cycle de vie des équipements à l’échelle de la France.

10% 

de la consommation électrique annuelle vient des services numériques.

 

 

Qu’est-ce que la pollution numérique ?

La pollution numérique désigne l’ensemble des actions numériques qui émettent des gaz à effet de serre. Souvent perçue comme inoffensive étant donné qu’elle est immatérielle et invisible, elle repose pourtant sur des installations physiques pour fonctionner, et nécessite une importante utilisation de matières fossiles.

Elle regroupe 3 sources principales :

  • Les utilisateurs avec leurs différents équipements informatiques (téléphone, tablette, ordinateurs, etc.) ;
  • Les centres de données ou data center ;
  • Les services et applications numériques.

Les entreprises ont un rôle important à jouer pour réduire cette pollution de plus en plus pesante ! Cette initiative participative s’inscrit dans une démarche de développement durable. Elle est d’ailleurs obligatoire pour les entreprises de plus de 500 salariés ! Même à plus petite échelle, les TPE et les PME peuvent y contribuer !

Pour y parvenir, il est essentiel de sensibiliser vos salariés et les faire participer activement à l’effort collectif. Ateliers thématiques, boîte à idées ou encore brainstorming contribueront à les rendre acteurs de votre démarche écoresponsable !

 

9 façons de réduire votre pollution numérique

2-1000x667 (17) 

  1. Modérez les envois d’e-mail. Limitez le nombre de destinataires et les pièces-jointes. En effet, plus l’e-mail est lourd, plus son impact sur l’environnement est important.
  2. Triez régulièrement les boîtes mails. Le stockage pollue. Mettez en place une périodicité à laquelle chaque collaborateur est invité à supprimer les mails inutiles.
  3. Stockez sur le cloud uniquement les documents volumineux et importants.
  4. Choisissez un hébergeur « écologique » pour votre site internet.
  5. Préférez les moteurs de recherche également écoresponsables. Ces derniers proposent généralement une électricité décarbonée et financent des projets de compensation carbone (plantation d’arbres, retrait des plastiques dans l’océan….) comme par exemple Ecosia, Ecogine, YouCare ou Lilo. Installez-le sur l’ordinateur de chacun de vos salariés.
  6. Limitez l’utilisation des réseaux sociaux de votre entreprise au strict nécessaire. Publiez vos posts au moment où ils auront le plus d’impact et réduisez la taille de vos vidéos.
  7. Optimisez les recherches sur internet. Fermez les onglets pas ou non consultés, désactivez les widgets inutilisés (actu, météo…) et supprimez régulièrement les cookies et l’historique de navigation.
  8. Allongez la période de renouvellement de votre parc informatique tant qu’il fonctionne correctement. Si vous devez acheter de nouveaux équipements, orientez-vous vers des produits reconditionnés ou porteurs de labels environnementaux, plus respectueux de l'environnement et de la santé, comme EPEAT et TCO Certified.
  9. Pensez à mettre les appareils hors-tension à la fin de la journée. Demandez à chacun de vos collaborateurs d’éteindre leur ordinateur avant de partir, sans oublier les multiprises !

 

Valorisez vos engagements

3-1000x667 (28)Chaque geste compte pour réduire son empreinte carbone numérique ! Effectué sur le long terme et par le plus grand nombre, votre démarche sera d’autant plus efficace ! Par ailleurs, pour valoriser vos actions et votre engagement écoresponsable, vous pouvez obtenir un label appelé « label numérique responsable ». Il vous permettra ainsi de garantir à vos clients, fournisseurs et autres acteurs, que vous respectez des normes environnementales.

 

Le rôle de votre expert-comptable en matière de pollution numérique :

Utilisant les données de votre entreprise, (pour établir vos comptes annuels, vous aider dans la gestion quotidienne et vous conseiller pour votre développement,) il a un rôle primordial dans leur fiabilisation et la sauvegarde de tout votre système d'exploitation, en outre informatique.

Ainsi, il pourra vous permettre de sécuriser vos différents traitements d'allégement de l'information ou de leur digitalisation, afin de ne rien perdre en données ni de les soumettre à d'éventuels risques de cyberattaques.

Pensez à lui soumettre, les modifications que vous escomptez réaliser, pour recueillir ses conseils avisés et vous éviter d'éventuelles fâcheuses initiatives.

Le mois prochain nous aborderons ce qu’est la marque employeur.

Un outil RH permettant de valoriser votre image auprès de vos collaborateurs mais aussi de vos clients, fournisseurs et prospects. Comment la rendre attractive ? En quoi est-elle un levier d’attractivité ? Nous vous l’expliquerons en détail et vous donnerons des conseils pour la construire !

Ce sujet vous intéresse et vous souhaitez en avoir plus, prenez un rendez vous avec votre Expert-comptable

Les autres dossiers